Oise

Les cathédrales de Beauvais

Ses voûtes hautes de 48m en font la cathédrale la plus haute de l’art gothique. Elle est le symbole de la puissance de la ville de Beauvais et de son évêque-comte pendant le Moyen-Age.

La construction de la Cathédrale

L’actuelle Cathédrale de Beauvais a été construite à partir de 1225 par l’évêque Milon de Nanteuil. Il souhaitait reconstruire une nouvelle cathédrale suite à la destruction partielle de la cathédrale primitive dans un incendie. Ses ambitions font qu’il voulait bâtir la plus vaste cathédrale du royaume de France pour surpasser celle d’Amiens. La construction a commencé par le choeur de la cathédrale et a duré 47 ans.

 

Malheureusement, 12 ans après, une partie de la voûte s’effondre. Les travaux reprendront en 1500, soit plus de 2 siècles plus tard, avec la construction du transept. Sa façade nord, l’entrée royale, est la plus travaillée. Sa rose de 11m de diamètre est l’une des plus grandes du Moyen-Age.

 

Les travaux continuent avec la construction d’une flèche de 110m de haut qui aurait du être la plus haute de toutes les cathédrales. Cependant, elle s’écroule 4 ans après sa construction, en 1573. Le coût des réparations était si élevé que la cathédrale restera à jamais inachevée.

A l’intérieur, les vitraux sont exceptionnelles. Une partie a été réalisée par la célèbre famille de maitre-verriers Leprince au XVIè siècle. Une seconde partie a été réalisée pendant la seconde moitié du XXè siècle par la famille Max-Ingrand notamment.

 

Les horloges de la Cathédrale

Sur la gauche de la cathédrale, on peut découvrir deux horloges. La première horloge à carillons est la plus discrète. Elle date du XIVè siècle C’est l’une des plus vieilles horloges au monde qui fonctionne encore.

La seconde horloge est une horloge astronomique qui date de 1865. Elle a été conçu par le beauvaisien Auguste-Lucien Vérité qui a également fabriqué l’horloge astronomique de la cathédrale de Besançon. Elle mesure 12m de haut. Ses 90000 pièces lui permettent d’indiquer plusieurs informations comme les saisons, les marées ou encore les éclipses de façon très précises pour l’époque. Elle est également composée de 68 automates qui s’animent plusieurs fois par jour afin de représenter une scène du Jugement Dernier.

 

Notre-Dame de la Basse-Oeuvre

Notre-Dame de la Basse-Oeuvre a été édifiée aux alentours de l’an Mil. Elle est la première cathédrale connue à Beauvais. Les édifices datant de cette période sont très rares dans le nord de la France.

 

Suite à la construction de la cathédrale gothique, le transept et le choeur de la Basse-Oeuvre ont été détruits au Moyen-Age. Il ne reste aujourd’hui plus qu’un tiers de la nef qui aurait également disparu si la cathédrale gothique avait été terminée. Grâce à cette nef, on sait que la Basse-Oeuvre faisait partie des grandes églises du Moyen-Age.

 

Alexandra

Plus d’informations auprès de l’Office du Tourisme du Beauvaisis par téléphone : 03 44 15 30 30, par mail : contact@visitbeauvais.fr ou sur le site Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *