Aisne

La Cathédrale Notre-Dame de Laon

La Cathédrale de Laon domine toute la ville du haut de sa butte. Ses 5 tours, son architecture atypique et sa silhouette impressionnante en font l’attrait principal de la ville. Son surnom de « Perle de la montagne couronnée » lui va parfaitement !

© Copyright @monderendar

La construction

Ce chef d’œuvre du début de l’art gothique remplace une ancienne cathédrale romane bâtie sous les Carolingiens et endommagée en 1112 pendant le soulèvement laonnois. Elle fut édifiée à partir de 1155, c’est donc l’un des plus anciens édifices gothiques. Sa construction dura moins de cinquante ans puisqu’elle sera achevée en 1235. Sa tour lanterne culmine à 42m de haut.

A l’origine, la cathédrale devait compter sept tours mais seulement cinq furent construites. Une des tours était surmontée d’un clocher mais il a été rasé pendant la Révolution. Cette Cathédrale fait place à la lumière, avec son élévation à 4 niveaux et ses larges roses. Sa luminosité est rehaussée par l’utilisation de la pierre calcaire pour sa construction.

© Copyright @monderendar

En 1790, l’évêché de Laon est supprimé et Laon est rattaché à Soissons. La cathédrale devient donc une simple église paroissiale. Elle ne retrouvera jamais son statut initial. En 1846, des restaurations sont pratiquées jusqu’en 1914. L’édifice a de toute façon été relativement épargné par le temps et les événements. D’autres restaurations seront faites dans les années 2000.

Son architecture

La Cathédrale de Laon fut construite à la même époque que Notre Dame de Paris.  Elle doit cependant, beaucoup plus à l’architecture de la Cathédrale de Noyon.

La ville de Laon au XIIIème siècle a une influence considérable dans la France septentrionale : en Champagne, l’abbatiale d’Orbais et la cathédrale de Reims, notamment, en sont fortement inspirées. La cathédrale de Chartres, elle aussi, est plus inspirée de la Cathédrale de Laon que celle de Paris.

« La salle « gothique » de l’hôtel-dieu de Laon. Elle servait à accueillir les pèlerins se rendant à Rome. Ils étaient nourris, pouvaient se laver et se reposer. C’est le plus vieil hôtel-dieu conservé en France et il est contemporain à la cathédrale ». Romain Millet, guide-conférencier.

On peut voir en haut des tours octogonales, des statues de bœufs. Une légende parle d’un attelage de quatre bœufs chargé de monter au sommet de la colline les matériaux nécessaires à la construction de la cathédrale. Comme l’un des bœufs était épuisé, un animal surgit miraculeusement pour prendre sa place. En hommage à ce courageux animal, des sculptures de bœufs trônent au sommet des tours de la cathédrale.

La Cathédrale et le cloître sont classés aux Monuments historiques depuis 1840.

Alexandra

 

Place du Parvis Gautier de Mortagne 02000 LAON. Plus d’informations auprès de l’Office de Tourisme par téléphone : 03 23 20 28 62 ou par mail : info@tourisme-paysdelaon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *